Gil Scott-Heron – Real Eyes – 1980

17 mars 2015

Chronique de l’album de Gil-Scott Heron sorti en 1980.

À la recherche du sample parfait

Après Winter In America de 1974, faisons un bond de 6 ans pour l’album de Gil Scott-Heron, Real Eyes, sorti, donc, en 1980.

L’album Real Eyes s’ouvre avec The Train From Washington, une métaphore sur le quotidien des gens et de leurs vies.

Nous arrivons à mon titre préféré de Real EyesWaiting For Axe To Fall, bombe avec une ligne de basse slappée de folie. Waiting For Axe To Fall est l’anglais pour notre Épée de Damoclès, et en sachant ça, on sent l’immédiaté, l’urgence dans la track.

D’ailleurs le bassiste sur cette track, Robert Gordon, a réalisé un album d’acid jazz dans les années 2000 de très bonne facture. Conseil. Comme dirait un Redditeur, YouTube contient de nombreux nuggets dans ce genre.

Et bien sûr LE sample de l’album se trouve sur Legend In His Own Mind, samplé par Mos Def sur Mr. Nigga sur l’album Black On Both Sides sorti en 1999.

Mais tout l’album est largement au dessus de beaucoup / de tous, Gil quoi. Il se suffit à lui même et plus de 30 ans plus tard est d’une fraîcheur folle. Écoutez The Klan, écoutez Your Daddy Loves you, c’est fou.

D’façon, si vous me suivez sur Twitter, j’vais encore vous embêter longtemps avec cet album.

Et comme le dit Gil lui même :

It’s not so easy to be free, nobody ever said it would be easy.




Retrouvez cette chronique sur Anotherwhiskyformisterbukowski.

Articles de même catégorie :